Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Retour
Alain WILBOIS
23 janvier 2019
Des expositions à l'avant garde !

Des expositions à l'avant garde !

Le planning des expositions démarre par un premier trimestre "moderne" jusqu'en Mars.

  • Mucha, au Musée du Luxembourg, le vendredi 18 janvier 2019 à 17h45
storage?id=521565&type=picture&secret=E5FrPAaIFF1GH0s3AgX9fEupcsgOhTukzsTU8gQt&timestamp=1548858757

Cette exposition est la première consacrée à Alphonse Mucha dans la capitale depuis la rétrospective du Grand Palais en 1980. Elle propose aux visiteurs de découvrir toute la diversité de son art en dévoilant non seulement les affiches qui ont fait la gloire de cet artiste, mais aussi ses merveilleuses planches d’illustrateur, ses peintures, ses photographies, bijoux, sculptures et pastels.

storage?id=521567&type=picture&secret=C9bjEf3xdzxNDsqa8d9klFLcz5DfDvpOS9TEFQpS&timestamp=1548858803

S'il excelle dans l'Art Nouveau, c'est grâce à plusieurs professeurs : de Jules-Joseph Lefebvre, il garde les portraits de femmes allégoriques, et de Jean-Paul Laurens, les grandes peintures historiques dans des décors théâtraux.

storage?id=521570&type=picture&secret=k61dL8aTAyH3vlmJCfecXIkSCFaRbFzkSCKqTWU9&timestamp=1548858837

C'est ainsi qu'est né le style si caractéristique d'Alphonse Mucha, des figures féminines aux cheveux d'or immortalisées devant de très beaux décors, souvent constitués de rosaces.

  • Le Cubisme, au Centre Georges Pompidou, le jeudi 31 janvier à 18h15
storage?id=521553&type=picture&secret=48ed92jF81Dc8lqweZ2tw6Mpu3wutuqVWqfVtaEK&timestamp=1548858298

Première exposition consacrée au cubisme en France depuis 1953, le projet trouve son originalité dans la volonté de renouveler et d’élargir à d’autres artistes la vision traditionnellement concentrée sur ses deux inventeurs, Georges Braque et Pablo Picasso.

storage?id=521554&type=picture&secret=y5m5Fi3Tj2vIqHtYolsKBKjwubPy7AqGiwgkFeDB&timestamp=1548858348

Ces pionniers, bientôt suivis par Fernand Léger et Juan Gris, réservaient leurs créations expérimentales et novatrices à la très confidentielle galerie d’un jeune marchand alors inconnu, Daniel-Henry Kahnweiler, quand des artistes tels Albert Gleizes, Jean Metzinger, Francis Picabia, Marcel Duchamp, Robert et Sonia Delaunay assuraient à l’époque la diffusion du mouvement auprès de la critique et du public en participant aux Salons parisiens.

storage?id=521555&type=picture&secret=TOW3OeNm9qXdDXbMxg1UvFkFhnmNZS61cm1qFHXy&timestamp=1548858375

L’exposition met ainsi en valeur la richesse, l’inventivité et le foisonnement de ce mouvement qui ne se limite pas uniquement à la géométrisation des formes et au rejet de la représentation classique mais dont les recherches radicales et l’énergie créatrice de ses membres sont aux sources de l’art moderne.

  • Vasarely, au Centre Pompidou, le jeudi 21 mars à 17h45
storage?id=521529&type=picture&secret=thnop2zY7d0b90rdYfS8w3LLYrqSy3shLDUVKagg&timestamp=1548857191

Après une enfance entre Pécs et Budapest, Victor Vasarely s’installe à Paris en 1930 où il travaille pour des agences de publicité comme artiste graphique. Il pose alors les fondements de l’Opt art, qui s’épanouira au milieu des années 1950. Ce genre emblématique de l’œuvre de Vasarely, plus connu du grand public sous son nom complet d’Art optique, consiste à jouer avec un nombre réduit de formes et de couleurs pour créer des illusions d’optiques méthodiques et scientifiques.

storage?id=521531&type=picture&secret=awGyoJObxsDOHZ5rdPfKkjavlnTiE7bbI7HoYojr&timestamp=1548857236

À l’époque de la reproductibilité technique de l’œuvre d’art, Vasarely aspire à donner une base mathématique à son art.

Ses productions variées – peintures, multiples, publicités, projets architecturaux – rendent compte de cette démarche associant rationalité et création.

storage?id=521533&type=picture&secret=LVfFGT52RB4vIPJQTQ5LBtdG3EOJ43NIp0hBsQRP&timestamp=1548857281

Pour la première fois, cette rétrospective donne leur pleine place à tous les aspects de la création de l’artiste. Elle donne à voir et à comprendre l’ensemble des facettes de son œuvre foisonnante.

Le prix est de 30 € par personne, toujours avec nos fidèles conférencières.

icoComment35Color
icoComment35Color
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Turner, peintures et aquarelles

Turner, peintures et aquarelles

Au musée Jacquemart-André, le 12 Novembre 2020 à 8h45.Une rétrospective de Joseph Mallord...

Alain WILBOIS
30 mars 2020
Passages et galeries

Passages et galeries

« En passant par les Passages... »Promenade, suivie d'un dîner pour ceux qui le souhaitent, le...

Alain WILBOIS
30 mars 2020
Matisse, comme un roman

Matisse, comme un roman

Au Centre Pompidou, le 19 Novembre 2020 à 17h.À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de...

Alain WILBOIS
30 mars 2020
Pierre Soulages au Louvre

Pierre Soulages au Louvre

Au musée du Louvre, le mercredi 26 février 2020 à 16 h 45, rendez-vous à 16 h 15.Pierre...

Alain WILBOIS
12 janvier 2020
Hans Hartung (1904-1989) : la fabrique du geste

Hans Hartung (1904-1989) : la fabrique du geste

Au musée d'Art Moderne, le mardi 4 février 2020 à 16h.Précurseur de l'abstraction lyrique, Hans...

Alain WILBOIS
12 janvier 2020
Francis Bacon (1909-1992)

Francis Bacon (1909-1992)

Bacon en toutes lettres, au Centre Pompidou, le mercredi 8 janvier 2020 à 17h45.Géant de l’art...

Alain WILBOIS
17 novembre 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus